L214 se mobilise ce samedi pour interpeller Emmanuel Macron et François Rebsamen

Ce samedi, de 10h à 12h, Place François-Rude à Dijon, l’association française de défense des animaux L214 organise une campagne nationale intitulée « On subit les conséquences, mais qui agit sur les causes ? » visant à solliciter les élites politiques sur le rôle de l’élevage intensif dans l’émergence de nouvelles pandémies.

16 janvier 2021 à 6h00 par Dimitri Coutand

K6 FM
Crédit: L214

Dans 38 villes en France, dont Dijon, des centaines de bénévoles de l'association portant un masque « On subit les conséquences » se rassembleront pour dénoncer l’inaction du gouvernement dans la prévention des risques d’émergence de nouvelles pandémies.

A travers une mobilisation visuelle et citoyenne, L214 exige des actions concrètes de la part des responsables politiques tels qu’un moratoire immédiat sur l’élevage intensif, un plan concret de sortie de l’élevage intensif mais aussi une politique publique de la réduction de la consommation de viande et des autres produits animaux.

Ainsi, dans chaque ville, une bande-son, une banderole en forme de masque géant et des militants équipés de panneaux illustrant les causes de ces nouvelles épidémies seront présents sur place. Il sera également possible de signer une pétition enjoignant le président de la République à prendre des mesures pour agir sur les causes de développement de ces maladies.

Vous pouvez également, via un tweet, interpeller les maires, en l’occurrence à Dijon François Rebsamen, pour qu’ils portent leurs revendications auprès d’Emmanuel Macron.

Enfin, des affiches ont été placardées cette semaine dans les rues de la ville.

La mobilisation a lieu ce samedi Place François-Rude à Dijon, de 10h à 12h.