Le DFCO rattrapé dans les derniers instants

Pour leur dernier match de l’année, les joueurs du DFCO se sont fait rattraper par Metz ce samedi soir dans les dernières minutes, alors qu’ils menaient 2 buts à 1.

21 décembre 2019 à 21h03 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: K6FM

12 309 spectateurs avaient fait le déplacement ce samedi soir au stade Gaston Gérard pour assister à ce dernier match de l’année.


Même si la rencontre ne démarre pas tambour battant, les Dijonnais montrent un visage plutôt intéressant en début de match. Les joueurs du DFCO se procurent deux corners pendant les 10 premières minutes.


Ce DFCO n’arrive toutefois pas à profiter de ses occasions. 10 minutes après le coup d’envoi, Chafik réalise un bon centre de la droite mais Didier N’Dong, bien placé, n’en profite pas et frappe bien au-dessus des buts messins. Metz tire son épingle du jeu. A la 14eme minute, après un mauvais contrôle d’Amalfitano, Diallo récupère le ballon, évite Gomis, sorti de sa cage, et ouvre le score sans problème. Metz mène 1-0.


Piqués au vif, les joueurs du DFCO ne vont pas tarder à réagir. A la 18eme, à la suite d’un coup franc, Romain Amalafitano réalise une superbe reprise et marque sans problème. 1-1 entre les deux équipes.


Les Messins réagissent avec quelques actions offensives mais Gomis se montre décisif à plusieurs reprises comme à la 29eme ou le gardien dijonnais capte parfaitement une frappe d’Opa N’Guette ou à la 35eme après une frappe de la droite de Maiga. Sous une pluie battante, et face à des Messins qui ne lâchent rien, les Dijonnais semblent maitriser la situation.


La dernière action marquante de cette première période intervient à la 42eme minute. Sur une passe décisive de Wesley Lautoa, Mama Baldé trompe le gardien messin et permet à Dijon de marquer une seconde fois. Les joueurs du DFCO mènent 2-1, les « Allez Dijon » commencent à se faire entendre dans les travées du stade.  


Les hommes de Stéphane Jobard regagnent sereinement le vestiaire.


Neuf minutes après le début de la seconde mi-temps, Stoppila Sunzu tacle Mama Baldé à l’entrée de la surface de réparation. L’arbitre sanctionne le défenseur messin d’un carton rouge. S’en suit un coup franc tiré par le même Baldé qui ne donnera rien. A la 65eme, Stéphane Jobard procède à son premier changement et renforce son milieu de terrain en faisant rentrer Florent Balmont qui remplace Jhonder Cadiz. 10 minutes plus tard, Mickael Alphonse remplace Chafik.


Dijon maitrise sa copie mais manque par moment d’efficacité à l’approche du but. Il y a par exemple ce contre très mal négocié par Tavarès à la 80eme qui ne sert pas Baldé ou cette occasion manquée d’Amalfitano à l’entrée de la surface quelques minutes plus tard.


Alors que les Dijonnais se montrent solides défensivement, les esprits s’échauffent côté messin. Des tensions apparaissent entre certains défenseurs, un membre du staff écope d’un avertissement et les supporters lorrains se mettent à scander « Hognon démission ! » (Du nom de l’entraineur du FC Metz)


Alors que le stade s’apprête à fêter une victoire de Dijon, c’est finalement une grosse frustration que vont vivre les supporters du DFCO. Dans les arrêts de jeu, Maiga réussit à tromper Gomis et permet à son équipe d’égaliser dans les derniers instants de la rencontre.


Le DFCO manque donc l’occasion de faire le trou sur ses poursuivants. Dijon termine cette phase aller du championnat à la 16eme place avec 18 points.