Les écologistes dénoncent l’utilisation massive de pesticides dans les rivières de Côte d’Or

A l’occasion de l’ouverture de la pêche de première catégorie qui avait lieu ce week-end en Côte-d'Or, les écologistes du département se sont prononcés sur l’utilisation de pesticides dans les rivières du département. Ci-dessous leur communiqué.

16 mars 2021 à 4h30 par la rédaction

K6 FM
Catherine Hervieu, lune des repr�sentes du p�le �cologiste de C�te-dOr
Crédit: DR

« L'ouverture de la pêche de première catégorie ce week-end en Côte-d'Or est l'occasion pour les écologistes de remercier les pêcheurs du département pour leur vigilance concernant l'état et la préservation de nos rivières.


Nos rivières de Côte-d'Or sont fragiles, d'autant plus avec le changement climatique et la perte de biodiversité. En effet, le débit des rivières est affecté par les variations brutales de température et les sécheresses à répétition. L'usage massif de pesticides induit une importante diminution d'insectes servant de nourriture aux poissons mais aussi une dégradation des milieux aquatiques constatée depuis des décennies. Une réelle transition écologique sur notre département permettrait de mieux préserver l'état de nos rivières et leur biodiversité piscicole.


Face à ce besoin, la politique actuelle du Conseil départemental de la Côte-d'Or est, au contraire, d'investir l'essentiel de ses moyens financiers vers l’augmentation sans fin du captage des eaux de rivière et le soutien à l’agriculture reposant sur les pesticides. Ces choix contribuent à l'aggravation d’une situation déjà compliquée au lieu de la mise en place de solutions qui ont fait leurs preuves. Nos rivières sont précieuses, fondamentales de notre patrimoine naturel. Nous souhaitons organiser, avec les élu.es du Pôle Écologiste et les professionnels du secteur, la sauvegarde et le sauvetage de nos rivières, bien commun des habitant.es de la Côte d’Or. »