Les Grésilles et le Mail retenus dans le projet « quartiers de reconquête républicaine »

Nous avons appris ce jeudi que les quartiers des Grésilles à Dijon, et du Mail à Chenôve, ont été retenus par le ministère de l’Intérieur dans le cadre du dispositif « quartiers de reconquête républicaine ».

25 février 2021 à 14h56 par Fabrice Aubry

K6 FM
Le quartier des Gr�silles � Dijon avait �t� le thÈtre de violences largement m�diatis�es en juin 202
Crédit: Archive K6FM

François Rebsamen a réagi dans un communiqué : 

« Je souhaite adresser mes remerciements au Premier Ministre et au ministre de l’Intérieur, qui ont su entendre les attentes légitimes des habitants et nos appels renouvelés depuis deux ans pour davantage de sécurité dans les quartiers de nos villes. Monsieur le Préfet de région a également porté ce dossier au plus haut niveau. Cette nouvelle disposition est une chance. Elle n’a pas pour but de stigmatiser la grande majorité des citoyens qui vivent dans le respect des règles de la République mais de renforcer la lutte contre la délinquance, organisée par une poignée de criminels qui dégradent durablement l’image de notre ville et la vie de ses administrés.

Après l’arrivée de 20 policiers nationaux supplémentaires, à ma demande, en fin d’année dernière, après le lancement de l’acte II de la tranquillité publique par Nathalie Koenders, 1ère adjointe, cette nouvelle étape est cruciale. Dans le respect des compétences de chacun, tous les acteurs, ville de Dijon, police, justice, sont pleinement mobilisés, collectivement, pour garantir la tranquillité et la sécurité des Dijonnaises et des Dijonnais. » 

Le maire de Chenôve, Thierry Falconnet, a également réagi : 

Ce dispositif, lancé en 2018 par l’ancien Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, devrait permettre à l’Etat d’allouer des moyens supplémentaires en matière de forces de l’ordre afin de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens, mais aussi et surtout de mieux lutter sur le terrain contre les incivilités, les délits et les trafics.

« En matière de sécurité, de lutte contre la délinquance et/ou de maintien de l’ordre, qui sont des prérogatives de l’Etat, la question des moyens est cruciale », ajoute Monsieur Falconnet qui rappelle que cette confirmation vient en réponse d’une demande de la Ville adressée aux autorités en 2019 suite à période de violences urbaines qu’avait connue la commune à ce moment-là et que la municipalité avait, trop souvent, affrontée seule durant de trop longs mois.

« À l’époque, j’avais écrit plusieurs courriers à l’attention de Monsieur Christophe Castaner et de Monsieur le Préfet (Bernard Schmeltz ndlr) ; très récemment, l’année dernière, j’ai renouvelé ma demande auprès de leurs successeurs respectifs (Messieurs Gérald Darmanin et Fabien Sudry) et auprès de Monsieur le Premier Ministre Jean Castex lors de sa première visite officielle à Dijon. Je suis donc satisfait d’avoir été entendu pour Chenôve », indique l’édile.

Le quartier du Mail de Chenôve fait partie des neuf QRR créé par le gouvernent depuis le début de cette année. « J’attends désormais qu’au-delà des mots, cette annonce soit suivie de la mise en œuvre rapide d’actes forts et de moyens conséquents pour une République à la fois généreuse et ferme, pour Chenôve et ses habitants », conclut Thierry Falconnet en s’adressant aux autorités de l’État.