Municipales à Dijon : François Sauvadet apporte officiellement son soutien à Emmanuel Bichot

Dans un communiqué envoyé ce jeudi matin, le président du conseil départemental de Côte d’Or apporte officiellement son soutien à Emmanuel Bichot (candidat « LR », liste « Agir pour Dijon ») en vue du second tour des élections municipales, le 28 juin à Dijon.

4 juin 2020 à 5h56 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Philippe Gillet/CD21

« A Dijon, j'apporte mon soutien plein et entier à la liste de la droite et du centre conduite par Emmanuel Bichot.

Nous devons tirer toutes les leçons de la pandémie de coronavirus. Elle nous a notamment montré que les Français ne veulent plus d'une densification urbaine à outrance. Pour vivre mieux, les gens veulent des espaces verts, des arbres, des constructions à visage humain. Pas du béton, pas des immeubles qu'on empile dès qu'il reste un bout de terrain, un espace libre. Il est temps de tourner la page de 20 ans d'une politique urbaine dont le modèle est dépassé. 

Sur les trois listes encore en course à Dijon, il n'y a que celle d'Emmanuel Bichot qui défende la vision d'aménagement du territoire que je promeus depuis des années. J'en ai la conviction. Voter encore une fois François Rebsamen, c'est prendre le risque de voir s'enfoncer Dijon dans un urbanisme démesuré, à mille lieues de l’aspiration légitime de nos concitoyens à une meilleure qualité de vie. Et voter Stéphanie Modde, c'est voter Rebsamen ! Je n'oublie pas que le parti Europe-Ecologie-Les Verts est co-responsable de la politique urbaine déclinée à Dijon depuis 2001. Stéphanie Modde est toujours l'adjointe au maire de Dijon. Il est bien évident que les amis d'hier, adversaires de circonstance aujourd'hui, redeviendront des amis, demain, après le deuxième tour du scrutin municipal. Ça ne fait aucun doute.

Il est temps de donner un nouveau souffle à notre capitale régionale. Une nouvelle ambition. Un nouveau mode de vie. Et cette nouvelle ambition, ce nouveau mode de vie, c'est Emmanuel Bichot qui l'incarne le mieux. Pas François Rebsamen. Encore moins Stéphanie Modde. Voilà pourquoi j'apporte mon soutien à Emmanuel Bichot dans la perspective de ce deuxième tour. Pour que le monde d'après le coronavirus ne soit pas le copier-coller du monde d'avant. Pour que l'aspiration des Dijonnais au vivre-mieux soit entendue. »