Actualités locales

Un nouveau dispositif à la Chartreuse pour les adolescents

12 janvier 2020 à 12h30 Par la rédaction
Crédit photo : CH La Chartreuse-Dijon

Le centre hospitalier la Chartreuse à Dijon a inauguré vendredi un nouveau dispositif pour une meilleure prise en charge des adolescents en souffrance psychique.

Le dispositif « Intermède » a pour objectif d’améliorer la prise en charge des adolescents (de 11 à 17 ans) en souffrance psychique, sur le département de la Côte d’Or. Ce dispositif innovant du Centre Hospitalier La Chartreuse repose sur l’articulation de trois espaces de soins complémentaires : Mobilados, Adosoins et Adolits.

Mobilados est conçu pour répondre à la problématique de certains jeunes « en retrait », dont la demande de soins peine à être formulée. Une équipe mobile se déplace sur la Côte-d’Or auprès de cette population vulnérable et propose des consultations afin de favoriser l’expression de la demande de soins. Elle permet ainsi d’assurer une ouverture, un accès sur les soins, en transition vers une prise en charge pérenne. Mobilados fonctionne depuis avril 2019 et est ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h. Une ligne téléphonique dédiée (03 80 28 20 17) permet aux professionnels ou aux parents de joindre un soignant de l’équipe. Les interventions de l’équipe mobile peuvent revêtir plusieurs formes : visites à domicile, rendez-vous au CMP Upsilon à Dijon, rendez-vous dans le véhicule adapté de Mobilados.

Adosoins s’adresse à des jeunes présentant un épisode de crise aiguë dont l’état nécessite un soutien important en milieu hospitalier, tout en permettant le retour au domicile (ou sur le lieu d’hébergement) en fin de journée. Ce dispositif de soins intensifs ambulatoires, se différencie des autres structures de soins en pédopsychiatrie par sa réactivité dans le processus d’admission, l’aspect intensif de la prise en charge proposée et la durée limitée (3 mois). Adosoins est ouvert depuis septembre 2019.

Adolits accueille des jeunes présentant un épisode de crise aiguë, dont l’état nécessite une hospitalisation. Cette unité, ouverte en janvier 2020, propose une prise en charge post-urgence, s’inscrivant dans un parcours de soins. Il ne s’agit pas d’un service d’urgences, celles-ci étant toujours assurées par le CHU de Dijon. Adolits fonctionne en articulation avec Mobilados, Adosoins, l’équipe de liaison et l’Unité d’Hospitalisation de Courte Durée du CHU (UHCD). La durée d’hospitalisation est de 15 jours, éventuellement renouvelable.

Jusqu’à présent, l’accès aux soins pour les jeunes en souffrance psychique manquait de lisibilité.  Faisaient également défaut la prise en charge des situations de crise ainsi que des lits d’hospitalisation, trop peu nombreux sur le territoire de Côte d’Or. Intermède et ses équipes pluridisciplinaires (psychiatres, psychologues, cadre de santé, assistantes sociales, infirmiers, éducateurs…) viennent en renfort des organisations sanitaires déjà en place et fonctionnent en partenariat étroit avec le CHU de Dijon, le CH de Beaune et le CH de Semur-en-Auxois. Tout au long du parcours de soins de l’adolescent, le travail avec la famille demeure primordial.

L’Agence Régionale de Santé a apporté son soutien dans la mise en œuvre de ce dispositif unique, à hauteur de 1. 300.000 €.

L’enjeu majeur d’Intermède est donc de structurer un parcours de soins cohérent et lisible pour les adolescents en souffrance psychique, les familles et les partenaires.