Nouvelle mobilisation ce mardi dans le secteur médico-social en Côte d’Or

Le syndicat CFDT appelle à la mobilisation ce mardi pour l'application du Ségur dans le secteur social et médico-social. Selon la CFDT, les salariés du social et du médico-social « ne sont pas des travailleurs de seconde ligne et doivent, eux aussi, bénéficier du Ségur de la santé. »

30 novembre 2021 à 6h30 par la rédaction

Le syndicat CFDT appelle ce mardi à une nouvelle mobilisation dans le secteur médico-social
Le syndicat CFDT appelle ce mardi à une nouvelle mobilisation dans le secteur médico-social
Crédit: Photo DR

Ci-dessous le communiqué de la CFDT :
Le syndicat revendique l’application du Ségur pour les professionnels de l’accompagnement soit 183€ net pour les agents du secteur social et 15% d’augmentation pour les salariés du privé non lucratif, incluant l’ensemble des personnels.

« A travail égal, salaire égal », cela passe par :
• L’extension du Ségur aux établissements financés par le Conseil départemental et autres
financeurs (Protection judiciaire de la jeunesse, Cohésion sociale...)
• Des rémunérations d’un niveau équivalent tout au long de la carrière entre public et
privé
• Des négociations dans la branche associative sanitaire sociale et médico-sociale pour
rétablir l’égalité de traitement entre les professionnels
• Une attractivité des métiers retrouvée avec la fixation de ratios d’encadrement des
usagers
• Un financement du secteur social et médico-social assurant l’égalité des moyens et de
prise en charge sur le territoire.

Parce que la CFDT est signataire de l’accord Ségur et de l’accord Laforcade, elle est légitime
pour en demander l’application ! Le 7 décembre 2021, la CFDT n’ira pas manifester ni aux côtés des organisations syndicales
non-signataires du Ségur et qui maintenant en demandent paradoxalement l’application, ni aux
côtés des fédérations d’employeurs et des directions d’établissements, qui préfèrent courir les
ministères pour obtenir des financements et les appliquer unilatéralement plutôt que de
négocier. Le 8 novembre 2021, le Premier Ministre a déclaré « Il est grand temps que les négociations
s’engagent dans la branche de l’action sanitaire et sociale (...) Nous serons au rendez-vous du
niveau d’ambition qu’exigent ces professionnels. » Les organisations patronales et syndicales doivent prendre leurs responsabilités et négocier une
convention collective unique, la CFDT est prête. La détermination de la CFDT est intacte, cela
fait plus de 18 mois qu’elle se bat pour que l’accord Ségur soit étendu. Les salariés n’en peuvent
plus d’attendre.