Actualités locales

Les dirigeants des salles de sport ne baissent pas les bras

24 octobre 2020 à 10h00 Par Fabrice Aubry
Crédit photo : Archive / Station Nord Dijon

Interdits d’ouvrir leurs établissements depuis deux semaines en raison de la crise sanitaire, les dirigeants des salles de sport dijonnaises organisent ce samedi après-midi une manifestation à Dijon pour éveiller les esprits sur leur situation.

Elles font partie des secteurs économiques les plus touchés par la crise du COVID-19. Fermeture imposée pendant presque deux mois lors du confinement, les salles de sport ont dû de nouveau baisser le rideau depuis deux semaines sur l’agglomération dijonnaise, en raison de l’arrivée de la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus. Cette fermeture est imposée par la préfecture depuis le samedi 10 octobre, et la mesure a été prolongée jusqu’au 14 novembre, minimum. Le recours en justice déposé il y a une dizaine de jours pour demander une dérogation n’a pas suffi, et les professionnels du secteur sont condamnés à attendre. Déjà touchés financièrement par le confinement, puis par une rentrée de septembre en demi-teinte avec une baisse des inscriptions, les responsables de structures sportives dijonnaises crient aujourd’hui leur désarroi et craignent la faillite de certains d’entre eux. Ils maintiennent que les règles sanitaires peuvent être respectées dans leurs salles, comme nous l’avait expliqué Jacky Biondi, responsable d’« Athletic Gym Dijon ». Après deux premières actions organisées il y a une dizaine de jours, une nouvelle manifestation est prévue ce samedi à 14h, place de la Libération, à Dijon.