Une nouvelle galerie à ciel ouvert au cœur de Dijon

L'association Zutique Productions ainsi qu'un collectif d'artistes dijonnais ont mis en place le M.U.R de Dijon (pour Modulable, Urbain, Réactif). C'est un support artistique de 7 x 4 mètres situé au cœur du centre-ville de Dijon, au carrefour de la rue Jean-Jacques Rousseau et de la rue d'Assas. Le vernissage a lieu ce dimanche.

8 juillet 2018 à 4h00 par Fabrice Aubry

K6 FM
L'oeuvre de Speedy Graphito
Crédit: K6FM

Un musée en plein air, une galerie ouverte à tous qui se métamorphose directement sous les yeux des passants, ayant pour ambition de fracturer la frontière invisible qui sépare le public de l’art. Ce projet audacieux se cristallise sous l’appellation du M.U.R (pour Modulable, Urbain, Réactif) et est représenté par un support de 7 x 4 mètres situé au cœur du centre-ville de Dijon, au carrefour de la rue Jean-Jacques Rousseau et de la rue d’Assas.  

Tous les trois mois, un artiste invité prend possession de cette surface d’exposition afin d’y réaliser une œuvre éphémère et inédite, une création réalisée en toute liberté qui est le fruit de techniques artistiques variées. Un vecteur qui ouvre de nouveaux horizons, qui questionne et accroche le regard des promeneurs afin de les sensibiliser à cette forme d’expression. Le M.U.R. fait peau neuve régulièrement mais la volonté qui l’anime reste la même : faire la part belle à l’art contemporain urbain sous toutes ses formes. Les artistes sélectionnés proviennent de divers horizons et sont aussi bien régionaux que nationaux ou internationaux. Ils ont pour point commun leur singularité, leur identité forte. Ils excellent dans diverses disciplines, du pochoir au graffiti, du figuratif à l’abstrait, du néo pop au pixelisme.

Chaque nouvelle performance artistique est mise à l’honneur lors d’un vernissage dans l’un des bars du quartier, mais également au travers d’ateliers, d’expositions autour du travail de chaque artiste et de balades urbaines à destination des scolaires.

Le M.U.R de Dijon s’inspire de celui créé à Paris en 2007, qui a donné naissance à des dispositifs similaires un peu partout en France.

C’est l’artiste Speedy Graphito, l’un des précurseurs du street art, qui sera le premier à en prendre possession en juillet prochain. 

Communiqué de l'association Zutique Productions