Le nouveau « MUR » de Dijon a été dévoilé

Une nouvelle œuvre éphémère a été dévoilée ce dimanche soir sur le « MUR » de Dijon, situé à l’angle de la rue d’Assas et de la rue Jean-Jacques Rousseau. Une œuvre réalisée par l’artiste « DIRE 132 », c’est le 5eme artiste en résidence sur le MUR de Dijon.

28 juin 2019 à 14h59 par la rédaction

K6 FM
Crédit: K6FM

Un musée en plein air, une galerie ouverte à tous qui se métamorphose directement sous les yeux des passants. Ce projet audacieux se cristallise sous l’appellation du M.U.R (pour Modulable, Urbain, Réactif) et est représenté par un support situé au carrefour de la rue Jean-Jacques Rousseau et de la rue d’Assas.

Tous les trois mois, un artiste invité prend possession de cette surface d’exposition afin d’y réaliser une œuvre éphémère et inédite, une création réalisée en toute liberté qui est le fruit de techniques artistiques variées. Le M.U.R. fait peau neuve régulièrement mais la volonté qui l’anime reste la même : faire la part belle à l’art contemporain urbain sous toutes ses formes.

C’est l’artiste Speedy Graphito, l’un des précurseur du street art, qui a été le premier à en prendre possession en juillet 2018, suivi de Bault, Stom500 et dernièrement Bom.K en avril 2019.

A PROPOS DE L’ARTISTE :

Dire 132 peint des femmes, sensuelles, qu’il voit comme des e?nigmes envou?tantes sur lesquelles me?diter. Sa passion de longue date pour le dessin, de?veloppe?e avec le graffiti depuis la fin des anne?es 90, l’a progressivement conduit a? de?velopper son style a? travers des portraits hyper re?alistes. Sa mai?trise impressionnante de la bombe ae?rosol qu’il manie comme un crayon caracte?rise ses cre?ations, qu’il re?alise sur murs ou sur toile. Derrie?re les traits re?guliers de ses mode?les, sa peinture est militante et nourrit la re?flexion sur la place des femmes dans la socie?te?.